http://lesplumesasthmatiques.net/fr/wp-content/uploads/2014/04/jersey-boys-affiche-et-bande-annonce.jpg

 

Oh, le bonheur d'aller au cinéma, les jours de match!

Nous arrivons en retard, on nous dit "On a arrêté la machine, il n'y avait personne, mais si vous voulez, on relance le film pour vous!". Nous avons donc eu la salle pour nous tout seuls.

Nous avons pu danser et twister dans les allées quand nos pieds battaient la mesure en cadence, "Jersey boy" de Clint Eastwood, oblige.

Pourvu que les français aillent très loin dans cette coupe du monde!

 

Le film est curieusement adapté d'une pièce de théâtre retraçant la vie d'un groupe célèbre à l'époque " The four season" et de son chanteur principal Frankie Valli, qui a lancé la mode des chanteurs à voix très aiguë. Le groupe résistait, dans ces années là, au rouleau compresseur des Beatles, c'est dire!. On assiste aux débuts de ses italiens un peu délinquants mais "tellement sympathiques", lancés par la mafia locale, puis, à  l'apogée du groupe et à son déclin fait de querelles d'ego, d'ennuis financiers et de problèmes familiaux. 

Comme tous les films d'Eastwood, le film est impeccable, sans surprises. La reconstitution des années 50/60 est parfaite, le casting est excellent, mais le film reste un peu consensuel, classique et académique, sans véritables surprises. Il n'a, cependant, pas la prétention d'autre chose. Cette épopée d'italiens modestes, descendants d'émigrés qui saisissent leur chance et prennent la responsabilité de leur destin, reste l'illustration de la réussite et des revers d'une mythologie américaine qu'Eastwood, sans en avoir l'air explore de films en films, avec un zest de mélancolie. Nous avons passé un très bon moment (surtout à nous trémousser dans les allées!) mais nous ne nous sommes pas disputés dans la voiture en rentrant à la maison, ce qui est l'indice d'un film un peu banal. Quand le film suscite débats, nous arrivons en sang et nous boudons pendant une semaine!

Woody Allen a réalisé un film un peu sur ce thème "Accords et Désaccords" beaucoup plus sensible, il me semble.

Très belle affiche!

 

#je dis