Ma femme de ménage est une psychopathe. Vous allez dire que j'exagère , qu'en plus d'avoir des chats tyranniques, il faut que je m'invente une femme de ménage psychopathe.

Pourtant, croyez bien que, déjà, je ne me vante pas d'avoir pris une femme de ménage, cela sent tellement l'ancien régime, la lutte des classes, l'asservissement des masses, la bourgeoisie parentale, et, qu'en plus, franchement ....j'adore faire le ménage. Passer l'aspirateur pour moi est une occupation délicieuse puisque, non seulement, il aspire les poussières des tapis, mais aussi, me semble t'il , les poussières que j'ai dans la tête. Il  me laisse, suprême luxe, la possibilité de rêvasser, personne n'ayant l'idée de me parler au dessus du bruit d'avion à réaction de mon aspirateur. Il y a des jours où je le passerais toute la journée, non que la maison soit particulièrement sale mais, c’est en moi, que l’aspirateur remet de l’ordre. Alors, pourquoi une femme de ménage ? Hé bien, à vrai dire, je suis un peu débordée...et si vous insistez, je dénonce jeudi, qui en a une presque aussi gratinée que la mienne.....

 

DSC02830

 

J'aurais du me méfier, la première fois qu'elle est entrée dans la maison, elle s'est présentée.

_" Je m'appelle Chrystel, c.h. r. y. s. t. e. l.,  j'y tiens "

J'aurais du me dire, alors, que cela commençait très mal « Chrystel...Chrystel...ce n'est pas un prénom de femme de ménage, au mieux, le nom d'une girl du crazy horse. Elle aurait du s'appeler Blandine. Une Blandine, ça sent le travail bien fait, le sol étincelant, l'eau de javel et les sanitaires rutilants...

C'était mal parti!

Je lui ai fait faire le tour de la maison, elle prit un air légèrement découragé.

_" Ca ne va pas être facile, j'aime mieux vous le dire tout de suite "

Inquiète, je pensais qu'elle nous prenait pour une famille de souillons, ayant aperçu des strates de poussières sous les lits, des miettes, des cafards, du moisi, des poils de chats sur le canapé ou le dessus de mon bureau... Pendant une demi seconde, je me suis dit: "chouette, une maniaque! (Je suis le genre de fille à dire "chouette" pour un rien!)

_" C'est grand, il y a beaucoup trop de fenêtres, de livres, de planchers et de tapis. "

Revirement, je regrettais, illico, de ne pas habiter une petite cave avec du lino au sol.

_" Mais... vous avez 4 heures tout de même "

Bon, j'étais prévenue , elle allait faire son possible mais ne promettait rien .

A 6 heures la maison était propre, ma belle mère pouvait venir le lendemain....A moins que …

_" Chrystel, vous avez oublié une toile d'araignée près du lustre "

lui fis-je remarquer avec la douceur qui me caractérise.

_"  Ah non, je suis contre ! "

_" Contre quoi ? "

_ " Contre le fait d'enlever les toiles d'araignée et ne me demandez surtout pas de les aspirer . C'est pas parce un animal est moche qu'il n'a pas le droit de vivre, imaginez qu'on fasse ça pour vous ! "

Imparable ! Je jetais un coup d’œil discret dans le miroir, étais je vraiment si moche ?

La deuxième fois qu'elle est venue, je l'ai invitée dans l'après midi à boire un thé. Grave erreur, pendant trois quart d'heure elle m'a parlé de ses problèmes de santé et de ses copains.

Ma femme de ménage a une vie sentimentale très agitée et très compliquée. Impossible de l'interrompre, je me suis contentée de hocher la tête en surveillant ma montre. La maison m'a déjà semblé légèrement moins propre que la fois précédente.

A ses yeux, m'avoir parlé semble avoir scellé un pacte entre elle et moi. Depuis, elle a pris ces marques. Nous étions devenues "super copines".

_" J'ai demandé au bureau de ne pas vous mettre quelqu'un d'autre, entre nous ça marche trop bien ! "

Depuis elle arrive à 14h, le vendredi après midi, avec ses baskets terreuses, ses pulls informes et ses essais de teinture à cheveux, noir corbeau, blond vénitien, rose thé, etc.....

_"Vous en pensez quoi?"

_"Hé bien....."

Quelques fois, je la retrouve allongée sur un lit :

_" Je fais une petite pause" me dit elle, "je suis pas très en forme aujourd'hui. J'ai trop fait la fête hier !" 

Vers 16h30 elle crie dans l'escalier :

_" Vous faites chauffer l'eau ? Pour vous, hein, moi, je vais prendre une bière! "

Et elle me raconte le feuilleton de sa vie en sirotant sa bière. Elle vient de crever les pneus de la voiture de son ancien copain et de coucher avec le futur mari de sa meilleure amie mais cela ne compte pas! Elle s'est disputé avec sa chef, a passé une nuit au poste pour insultes à agents mais....elle avait 1,2gr d'alcool dans le sang " Bah, une misère, 5 ou 6 verres, pas plus!" Depuis, elle n'a plus de permis. C'est pour cela qu'elle est venue à vélo.

 Il faut être objectif, la maison est de moins en moins propre quand elle ferme la porte à 18h.

Vous allez me dire: " mais pourquoi la gardez vous?"  C'est bien le problème. J'ai essayé, d'abord, de ne pas être à la maison quand elle venait mais, elle ne supporte pas, elle a peur " c'est flippant chez vous !"

Quant à la licencier définitivement, c'est très difficile de se séparer d'une personne, qui, décrochant le téléphone, se présente :

_ "Chrystel je suis une amie de je dis. "

Je culpabilise déjà de faire appel à une femme de ménage mais licencier « une amie » c'est au dessus de mes forces et je n'ai pas envie...qu'elle vienne crever les pneus de ma voiture.

Depuis, persuadée, vu la couleur de mes murs et mon goût pour les cabinets de curiosités que je suis une gothique (jupettes et tuniques fleuries n'y font rien!) elle m'a offert un mug « tête de mort » que les enfants adorent et dans lequel je bois mon thé tous les vendredis à 16h30.

DSC02820

Quinze jours avant noël ,elle m'a prévenue :

_" Mon cadeau pour vous ça va être quelque chose de Géant ! " (Une bouteille de Margaux). Que voulez vous que je fasse, il a fallu que je m'aligne et lui offre quelque chose de Géant (un bon d'achat chez H et M).

Vendredi, le nez dans sa bière elle m'a dit :

_" Toutes les deux, ce qui nous rapproche, c'est qu'on n'a pas de chance avec les hommes. "

J'ai eu un petit sursaut, avait elle rencontré mon mari au bras d'une créature 95-60-95, avait elle subi des avances de sa part ? Non ! Simplement

_"  Faut reconnaître, il est beau mais vraiment pas folichon, folichon, votre mari ! "

Elle lit mon courrier

_  " j'ai pas pu m'en empêcher "

 Elle me donne des conseils sur l'éducation des enfants et des chats (de la fermeté mais... sauf pour les chats!), elle déplace mes cadres :

_ "c'est plus joli comme ça! "

Elle soupire, exaspérée, quand il y a un peu de désordre, si bien que, le jeudi soir, je range et j'astique, sous l’œil goguenard de Mr je dis, de peur que Chrystel me fasse des réflexions sur le laisser aller de cette maison.

Bref, je ne sais plus comment me séparer d'elle. Le pas folichon Mr je dis, à qui je demandais conseil, a baissé la voix et chuchoté :  « Un tueur à gages, peut être »

Donc, si vous avez dans vos relations un tueur à gages expérimenté et discret, veuillez laisser un mot codé sur ce blog : Genre : Le loup attend sa proie dans la bergerie !

Et je fais une dernière prière pourvu qu'elle ne tombe jamais sur ce que j'ai écrit.... Elle va démolir ma voiture à coups de battes de base ball.

 

#je dis