Afficher l'image d'origine

Mercredi, Hélène et moi, avons emmené Elise, Adrienne, Mélinée et Constance voir "Les malheurs de Sophie" de Christophe Honoré. Tout le monde connaît Les malheurs de Sophie ,c'est un livre qui traverse les générations. Christophe Honoré en fait une relecture entre respect de l'oeuvre et  adaptation contemporaine. C'est formidablement réussi. S'il garde les lieux et l'époque (magnifiques images de la nature, des pièces des chateaux etc....), il dépoussière la narration et les personnages en insufflant une forme d' énergie à la prise de vue et une modernité dans les expressions et le langage. Il restitue également une profondeur un peu mélancolique, souvent gommée, à l'oeuvre même. C'est peut être le secret d'une adaptation pertinente, garder scrupuleusement le sens de l'oeuvre en le rendant accessible, juste et jouissif à notre regard contemporain, par le recours, entre autres, à des techniques non conventionnelles voire anachroniques. Il introduit, par exemple, un dessin animé pour les animaux de l'histoire, une interpellation directe du spectateur par certains personnages, des ellipses pour la mort de la mère de Sophie, et, surtout il laisse aux enfants une sorte de liberté, de naturel et de spontaneité qui fait que nous les reconnaissons vraiment comme les nôtres.

 

Au moment où arrive Mme Fichini (Muriel Robin, excellente!), Constance (5 ans) me tapote  le bras :" c'est elle la sorcière?"

Mélinée (6 ans) :" ce doit être des enfants de roi et de reine parce qu'elles ont des robes longues"                                                                                          

Pour elle c'est une sorte de reportage contemporain sur les bêtises des enfants ( comme quoi Christophe Honoré a vraiment réussi sa relecture!), la seule chose qui lui semble incongrue ce sont les vêtements donc, elles ne peuvent être que des princesses!

A la sortie, les 4 d'affirmer que le fouet c'est tout à fait normal pour les grosses bêtises qui les horrifient, comme, couper des poissons vivants, voler les ciseaux en or de sa maman et danser sous la pluie sans parapluie!!!!!

C'est bon à savoir, nous rangerons nos "Françoise Dolto" tout en haut de la bibliothèque pour un genre plus "père fouettard"

Je pense que l'âge idéal pour emmener les enfants serait entre 8 et 10 ans et pas que les filles....A noter que les adultes y trouvent largement leur compte!