Puisque je dis nous parle d'amours au pluriel, j'ai vu un joli film où, là aussi, l'amour, quelqu'il soit n'est jamais facile à reconnaître, ni facile à vivre ou à oublier.

L'art de la fugue comme en musique, est conçu comme une variation à plusieurs voix sur un thème. Ici, on a une famille où chacun fait comme il peut pour tenter d'être heureux et d'aimer. Ce n'est pas le film du siècle mais il laisse une impression de sincérité qui nous touche vraiment. Les acteurs sont excellents et le scénario très bien écrit mais, surtout, il est librement adapté de "L'art de la fugue" de Stephen Mc Cauley.

Stephen Mc Cauley comme Laurie Colwin ou Nick Hornby  font partie de ces auteurs qui écrivent avec grâce et légèreté.  Leurs personnages ont des existences ordinaires qui ne sont pas traversées par de grands drames, ils pourraient être heureux si.....si leurs petits grains de folie, leurs sentiments de n'être jamais à la bonne place, leur mélancolie ou leur humour ne le leur interdisaient. Alors, nous lisons leurs romans comme si nous étions leurs personnages, avec un sentiment de proximité qui nous les rend infiniment séduisants. Nous aussi, nous pourrions être heureux si......

Lisez s'ils vous ont échappé:

De Stephen McCauley

L'art de la fugue

L'objet de mon affection

La vérité ou presque

De Laurie Colwin

Comment se dire adieu

Famille tracas et compagnie

Une épouse presque parfaite

Accidents

Une vie merveilleuse

de Nick Hornby

A propos d'un gamin

Haute fidélité

Juliet, naked

De Angela Huth

L'invitation à la vie conjugale

 

 

 

#jeudi