Magic In The Moonlight Emma Stone Colin Firth

 

Magic in the moon light

 

Alors, il est comment le dernier Woody Allen?

Magique, forcement magique.....

Nous sommes à Berlin où le grand Wei ling soo (Stanley Crawford dans le civil) fait disparaitre un éléphant. Nous allons rester sur scène tandis que Woody Allen déroule son intérêt pour la métaphysique. Oh, pas celle des philosophes malgré quelques références à Nietzsche, seulement celle qui nous tient, existe t'il un ailleurs que le réel et comment vivre avec cette incertitude.

Stanley Crawford, fervent rationaliste, misanthrope et peu aimable," aussi charmant que le typhus" est appelé dans le sud de la France pour dénoncer une jeune médium qui communique avec les esprits et monnaye ses dons divinatoires.

Nous sommes toujours sur scène. La Provence, la Côte d'Azur sont des paysages de cartes postales et les acteurs jouent à merveille leur partition. Nous ressentons cette artificialité mais nous nous y plongeons avec délices tant la photo et la lumière sont belles et les propos pétillants.

C'est un Woody Allen bavard, très bavard où se retrouvent les personnages et les situations qu'il affectionne, le misanthrope bougon, l'ingénue pas si ingénue, les mères extravagantes, la manipulation,  l'humour et les retournements de situation qui montreront que le plus pragmatique n'est pas toujours celui qu'on croie.  Le film est délicieux et le pessimisme de Woody Allen  qui prétend qu'il n'y a que la crédulité qui permette le bonheur, est tempéré par la simplicité de sa conclusion. La seule magie de nos existences, la seule façon de les enchanter, c'est l'amour.

J'ai beaucoup aimé ce film mais je suis une véritable inconditionnelle de l'univers de Woody Allen. Dans mon palmarès, Hannah et ses soeurs, La rose pourpre du Caire, Match point, Alice, Meurtre mystérieux à Manhattan, Crimes et délits, Midnight in Paris, Radiodays et le terrible Intérieurs.

 

 

NB En tous cas, c'est décidé j'arrête de tricoter et je ne m'habille plus qu' à la manière des personnages de Magic in the moon light

 

#je dis