Prenez une cassette audio de tubes des années 80 et 5 personnages étranges : un beau gosse bodybuildé (au tapis Mr Darcy sortant du lac dans Bridget Jones!) qui se fait appeler Star Lord, une fille à la peau verte, un raton laveur bionique, une espèce d'arbre qui ne connaît qu'une phrase:"Je s'appelle Groot" et un colosse pas très malin, sentimental et tatoué et... vous avez "Les gardiens de la galaxie". Ok, ça fait un peu peur de confier l'avenir de la galaxie à cette bande de bras cassés, mais comme c'est la dernière production des studios Marvel....On se rassure, ça va le faire et surtout on ne va pas se prendre la tête.

C'est un film sans prétention aucune qui utilise sans vergogne les poncifs du genre, mais qui, en même temps semble s'en moquer et les prendre par dessus la jambe. On ne peut que penser aux premiers épisodes de Star Wars dont le réalisateur empreinte l'humour (parions que certaines répliques vont devenir cultes!), la lutte contre des méchants qui veulent asservir et détruire des planètes, les mercenaires dont le profit est la seule loi,les chasseurs de prime, les armes d'avant garde et les vaisseaux hyper technologiques (mais ici beaucoup plus kitchs). Seuls manquent la noblesse bouddhiste des Jedis et le conflit oedipien du héros face à son père qui a basculé du coté obscur (encore que...attendons la suite.)

Le film est brouillon, part dans tous les sens, ne laisse aucun moment de répit (ouille ouille ouille, les explosions à répétition finissent par vous abîmer la cornée et les tympans) mais offre quelquefois de petits moments de poésie. Il est totalement régressif , très drôle et nous a fait passer un bon moment. Je vous rassure les gentils vont gagner à la fin grâce à l'amitié qui a fini par les réunir (c'est quand même un film américain!). Ouf, la galaxie est sauvée! Et question galaxie, je vous assure, je m'y connais!

 

Et comme chez les 4 jeudis nous aimons les contrastes, la prochaine fois Je dis l'intello vous parlera d'un film turc de 3h, en VO, en huis clos et sous la neige de l'Anatolie...Youpi!

 

#Jedi