Il n'y a pas seulement que des élèves de sixième......

 

 

 

Il y a aussi tous ceux qui pensent que  le Dr **** est forcément un homme...

Il y a tous ceux qui me prennent, successivement pour la secrétaire, la stagiaire, l'assistante  et qui sont méfiants tant que je ne me suis pas assise dans LE fauteuil derrière LE bureau.

Il y a ceux qui me disent: "Vous avez vraiment fini vos études?"

Il y a l'esthéticienne qui affirme d'un ton joyeux que " en fait, on fait un peu le même métier toutes les 2 !" Et celle qui est surprise qu'il faille faire des études de médecine pour être dermato...

Il y a celui qui me parle de sa peau qui tiraille, de sa plaque de la cuisse  que je ne vois pas mais qui, alors que je le raccompagne, se met à  me parler de sa lésion génitale, je reste,ensuite 1/2h à en comprendre la cause, et à la prendre en charge, tandis que j'ai déjà presqu'une heure de retard.

Il y a ceux qui m'apportent des pommes de leur jardin.

Il y a la dame qui accompagne son mari et qui "voudrait juste que je jette un petit coup d'œil dans son dos". J'hésite en lui expliquant qu'un examen dermato, ça doit toujours être beaucoup plus qu'un petit coup d'œil et qu'il faudrait reprendre un Rdv mais j'ai une intuition,  je soulève le pull et découvre une lésion qui me fait bondir.

Il y a celui qui s'excuse de ne pas avoir eu le temps de se laver avant de venir mais, à en juger l'odeur, il me semble que ça fait plutôt 7 jours qu'il n'en a pas eu le temps.

Il y a celle qui refuse que je l'examine au niveau des jambes-des aisselles-du pubis car elle ne s'est pas épilée.

Il y a ceux qui me demandent:"Et vous, vous allez bien? Et vos enfants?" et qui me donnent envie de les embrasser

Il y a celle qui amène son fils de 22 ans à 2 h du matin en urgence "parce qu'il a un coup de soleil qui l'empêche de dormir "

Il y a le père, dont le fils de 18 ans a une pathologie buccale sévère qui rend difficile de s'alimenter et qui a perdu 10kg en 3 mois, mais qui m'accapare 1/2h pour me raconter les (tout petits) problèmes de digestion que lui provoquent les poireaux.

Il y a les petites vieilles frileuses et leur 15 couches de vêtements , soutien gorge, combinaison, blouse, 1 er gilet, 2 eme gilet, manteau, le tout à enlever puis à  remettre en 1/4 h  avec leur arthrose qui leur fait faire de tout petits gestes .

Il y a un enfant qui se tortille parce que je le chatouille.

Il y a ceux atteints de sporiasisme, d' utricaire, de mycrose, d'irisepele  (psoriasis, urticaire, mycose, érysipèle)

Il y a celle qui s'offusque que la crème que je viens de lui prescrire ne soit pas remboursée (8 euros) et qui vient de me raconter la bonne affaire de son épilation définitive chez l'esthéticienne (300 euros) 

Il y a toutes celles qui connaissent par cœur le traitement , les différents soucis de santé, les dates des interventions chirurgicales de leur mari depuis 10 ans alors que, lui, en est parfaitement incapable.

Il y a le regard de connivence des femmes quand j'opère leur mari douillet ("ah, les hommes....heureusement qu'ils ne doivent pas accoucher! ")

Il y a ceux qui viennent avec une liste détaillée de ce qu'ils veulent me montrer pour ne rien oublier :"Bouton sein g, tâche rouge bras droit, grain de beauté ventre, démangeaison dos, pellicule cheveux, boule jambe. "  A ne pas confondre avec la liste  des courses.

Il y a celles qui portent une culotte trouée ou décousue

Il y a celles qui portent une culotte "jour de la semaine"

Il y a celle qui , il y a 8 jours avait une énorme plaque puis là, ben.... plus rien

Il y a celle qui, il y a 8 jours avait une énorme plaque puis là, ben.... plus rien, mais qui a prévu le coup et l'a prise en photo

Il y a l'ado qui rougit dès que je le regarde.

Il y a celui qui me tutoie et m'appelle par mon prénom alors que je ne le connais pas.

Il y a le pessimiste qui dit:  "De toute façon, ça ne marche jamais!

Il y a le désespéré qui dit:  "Ca revient toujours!"

Il y a quand même un bébé qui me sourie

Il y a ceux qui ont mis pour l'occasion, "leurs habits du dimanche"

Il y a celle qui a terriblement peur des rides

Il y a celui qui a terriblement peur de perdre ses cheveux

Il y a ceux qui sont instits ou profs, qui connaissent tout de leur pathologie grâce à internet et qui insistent pour me dicter l'ordonnance (Je vais me faire lyncher par Jeu 10 et jedi!)

Il y a ceux qui me parlent du temps qu'il fait et qui ne semblent  pas avoir autre chose à dire.

Il y a la petite souris grise qui s'excuse, qui "ne voudrait surtout pas déranger" pour qui "ça ne vaut pas la peine" "qui peut bien rester comme cela"

 

 

et puis.... hé bien..... il y a vous........

 

Cette  partie de nos travers, de nos manières et de nos angoisses communes que je vois défiler dans mon cabinet me montre que, dans la vie, tout dépend simplement de quel coté du bureau, on se tient.....

 

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xw3hw8_on-va-tous-y-passer-alex-vizorek-cardiologue-oui-dermato-non_fun

 

 

#jeudi